Livres

 

Parmi la jeunesse russe — De Moscou au Caucase

1929   Ella Maillart se trouve à Berlin, après avoir rêvé, en vain, d'un voyage dans les mers du Sud. Elle enseigne l'anglais et se voue au cinéma, comme figurante, dans les studios où Marlène Dietrich tourne L'Ange bleu. Elle découvre l'émigration russe. Douze ans après la Révolution, le régime soviétique demeure une énigme. C'est l'époque où Eisenstein et le cinéma russe suscitent un énorme intérêt. Ella, âgée de 26 ans, décide de se lancer dans l'inconnu. Elle réussit à obtenir un visa pour l'URSS et arrive à Moscou en 1930, dans un pays bouleversé que frappe la famine. Avec fraîcheur, elle note ce qu'elle voit, participe aux activités sportives et parvient à se joindre à un groupe qui part découvrir la Svanéthie, traversant le massif central du Caucase à pied par la vallée de Baksan et le col de Betcho. A son retour, Alain Gerbault lui fait raconter ses aventures à l'éditeur Charles Fasquelle. Stupéfait, celui-ci l'encourage de les écrire séance tenante.  Parmi la Jeunesse russe relate ses expériences à Moscou et au Caucase. 

Editions françaises:
Fasquelle Editeurs, Paris, 1932; Edipresse Livres, Lausanne, 1989;
Editions Payot & Rivages, Paris, 1995, 1997, 2003, 2017

Editions allemandes:
Ausser Kurs  - Eine junge Schweizerin in der revolutionären Sovietunion

(eFeF Verlag, Zürich, 1989)
Ausser Kurs – Die Reise einer mutigen Frau in die unendlichen Weiten Russlands
(Wilhelm Heyne Verlag, München, 1993)
Auf kühner Reise – Von Moskau in den Kaukasus (Lenos Pocket, Basel, 2006)

 

Des monts célestes aux sables rouges

1932 Ella Maillart parcourt le Turkestan soviétique que les révolutionnaires tentent d’occidentaliser. A cheval, elle traverse le pays des Kirghizes jusqu'aux T'ien Shan, les monts Célestes. Sur des skis bricolés, elle réussit l'ascension d'une montagne de près de 5000 mètres à la frontière de la Chine. Sans permis, en évitant les points de passages dangereux, elle enquête à Tachkent, à Samarkand, à Boukhara et descend l'Amou Daria. A dos de chameau, dans le vent glacial, elle parcourt le désert des sables Rouges, à l'est de la mer d'Aral. 

Editions françaises :
Editions Bernard Grasset, Paris, 1934; Edito-Service SA, Cercle du bibliophile, Genève, 1971;
Editions 24 heures, Lausanne, 1985; Edipresse Livres, Lausanne, 1987; 
Editions Payot & Rivages, Paris, 1990, 1991, 2001, 2017

Editions anglaises :
Turkestan Solo - One Woman's Expedition from the Tien Shan to the Kizil Kum
(G.P. Putnam's Sons, London, 1934; W. Heinemann, London/Toronto, 1938; and
Century Publishing, London, 1985)
Turkestan Solo – A Journey through Central Asia (I.B. Tauris, London , 2005)

Editions allemandes :
Turkestan Solo (Ernst Rowohlt Verlag, Stuttgart/Berlin, 1938)
Turkestan Solo – Eine Frau reist durch die Sowjetunion
(Edition Erdmann / K. Thienemanns Verlag, Stuttgart, 1990)
Turkestan Solo – Eine abenteuerliche Reise ins Ungewisse
(Wilhelm Heyne Verlag, München, 1992, und Frederking & Thaler Verlag, München, 2001)

Editions italiennes :
Vagabonda nel Turkestan – Una donna in viaggio da Samarcanda al Deserto delle Sabbie Rosse  (EDT – Edizioni di Torino, 1995, 2002). Vagabonda nel Turkestan (EDT, Torino, 2022)

Editions néerlandaises :
Toerkestan solo (Ed. Unieboek BV, 1990); 

Turkestan solo - Een vrouw op weg naar Samarkand, 1932 (Ed. Querido Fosfor, Amsterdam, 2022)

Edition kirghize:
Тенир-Тоодон Къιзьιл-Кумга (Du Tian Shan au Kyzyl-Kum), Editions Typap, Bishkek, Kirghizistan, 2011

Edition polonaise :
Od Gór Niebianskich Do Czerwonych Piasków (Panstwowy Instytut Wydawniczy, Warszawa, 2007)

 

Oasis interdites - De Pékin au Cachemire

1935   Ella Maillart accomplit avec le journaliste anglais Peter Fleming un raid stupéfiant à travers l'une des régions les plus secrètes du globe : L'Asie centrale du Koukou Nor, du plateau de Tsaïdam, du désert de Takla Makan en sa bordure méridionale, du bassin de Tarim, de Kachgar et des cols de Hounza. Le Japon tente d'écraser une Chine ravagée par la guerre civile lorsque Ella Maillart quitte Pékin. Avec Fleming, elle trace son retour en Inde par un itinéraire interdit qu'aucun Occidental semble avoir parcouru après eux. C'est le récit de sept mois de risques, dans des solitudes où de grandes civilisations se rencontrent pour qui sait lire les carcasses, les ruines et les vents. Jamais on ne reverra de cette manière les provinces occidentales de la Chine. Paru en 1937, on n'a cessé depuis lors de rééditer ce livre, de le relire pour le courage et le talent de son auteur, pour l'exactitude de son regard et pour son don du récit. 

Editions françaises :

Editions Bernard Grasset, Paris, 1937; Le Livre du mois, Lausanne, 1971; Editions 24 heures, Lausanne, 1982;
Edipresse Livres, Lausanne, 1987; Editions Payot & Rivages, Paris, préface de Nicolas Bouvier, 1989, 1994, 2002, 2004;  Editions Payot & Rivages, Paris, Série Collector (avec les photographies de l’édition originale de 1937), préface de Nicolas Bouvier, 2018

Editions anglaises :

Forbidden Journey - From Peking to Cashmir (W. Heinemann, London, 1937;  Holt Rinehart, New York , 1949; Century Publishing, London, introduction by Dervla Murphy, 1983; North-Western University Press, Evanston, Ill., 2003.

Editions allemandes :

Verbotene Reise - Von Peking nach Kaschmir (Rowohlt Verlag, Berlin, 1938);
Verbotene Reise – Eine Frau reist durch Zentralasien (Edition Erdmann / K. Thienemanns Verlag, Stuttgart, 1988); Verbotene Reise – Die Expedition einer unerschrockenen Frau durch Zentralasien (Wilhelm Heyne Verlag, München, 1996); Verbotene Reise - Von Peking nach Kaschmir (Vorwort von Nicolas Bouvier, Lenos Verlag, Basel, 2003) 

Edition espagnole :
Oasis Prohibidos – De Pequin a Cachmira. Una mujer a través de Asia Central en 1935 (Ediciones Peninsula SA, Barcelona, 1999)

Editions italiennes :

Oasi Proibite – Una donna in viaggio da Pechino al Kashmir (EDT – Edizioni di Torino, 2001, 2022)

 

La voie cruelle

1939   Ella Maillart part en Asie une fois de plus, et n'est pas seule. Christina, de son vrai nom Annemarie Schwarzenbach, amie de Klaus et Erika Mann, l'accompagne. Son charme et ses dons sont exceptionnels, mais elle se drogue. Deux femmes de courage, l'une et l'autre d'une originalité inouïe, se trouvent dans une situation difficile. Des menaces pèsent sur elles. Une Ford de 18 chevaux emmène les deux voyageuses expérimentées vers l'Afghanistan, par Istanbul, Trébizonde, Téhéran, Herat. Elles affrontent les douanes, les routes en construction, les fonctionnaires vétilleux, les foules, les déserts. Ella Maillart apporte à son récit la précision du regard, le goût des rencontres, la complicité avec les nomades, les connaissances historiques et l'approche ethnologique d'une grande spécialiste de l'Asie. Rédigé en anglais lors de son séjour en Inde, Ella Maillart a traduit The Cruel Way en français à son retour en Europe. 

Edition originale anglaise : 
The Cruel Way (W. Heinemann, London, 1947; Virago Press, London, 1986; Beacon Press, Boston, 1987; University of Chicago Press, 2013; John Murray, London, 2022
Editions françaises :
Editions Jeheber, Genève, 1952; Edipresse Livres, Lausanne, 1987; Editions Payot & Rivages, Paris, 1989, 1991, 2001, 2016

Editions allemandes : 
Auf abenteuerlicher Fahrt durch Iran und Afghanistan (Orell Füssli Verlag, Zürich, 1948); Flüchtige Idylle - Zwei Frauen unterwegs nach Afghanistan (eFeF Verlag, Zürich, 1988; Wilhelm Heyne Verlag, München, 1995);  
Der bittere Weg - Mit Annemarie Schwarzenbach unterwegs nach Afghanistan (Lenos Verlag, Basel, 2001) 
Edition suédoise :
Genom Sagans Länder (Ed. Natur och Kultur, Stockholm, 1952)
Edition néerlandaise :
Zo wees dan een Columbus - Met een Ford door de Woestijn (Ed. Republiek der Letteren, Amsterdam, 1949 )
Edition espagnole :
La Ruta Cruel - Un Viaje por Turquia, Persia y Afganistan (Editorial Labor, Barcelona, 1955);  

El Camino Cruel – Un Viaje por Turquia, Persia y Afghanistán con Annemarie Schwarzenbach (Ed. La Linia del Horizonte, Madrid, 2015) 
Edition italienne :
La Via crudele - Due donne in viaggio dall'Europa a Kabul (EDT – Edizioni di Torino, 1993, 2002, 2021)
Edition portugaise : 
A via cruel, préface de Frédéric Vitoux (Livraria Civilisacao Editora, Porto, 2000)
Edition serbe : 
Okrutni put - Dve žene i ford na putu za Avganistan, préface de Frédéric Vitoux 
(Za srpski jesik JP Sluzbeni glasnik, Belgrade, 2017)

 

La vagabonde des mers

1942  Nous la connaissions voyageuse intrépide, sillonnant de long en large le continent asiatique, traversant en compagnie de Peter Fleming la Chine livrée aux seigneurs de la guerre ou s'enfonçant au plus secret du Turkestan. Il nous reste à découvrir la navigatrice hors pair, première femme à disputer les Jeux Olympiques en épreuves de yachting, l'amie d'Alain Gerbault, rêvant des mers du sud, la « vagabonde à la voile » qu'elle fut en sa jeunesse. La voici, à peine débarquée en Angleterre, qui devient mousse à bord de la barge Volunteer, rejoint son amie Miette sur l'Atalante, manque de périr dans le golfe de Gascogne, reprend du service en Angleterre… Est-il besoin d'insister sur ce que pouvait avoir d'exceptionnel, alors, un tel choix d'existence ? Ella Maillart rédigea ce livre en anglais lors de son séjour en Inde.
Edition originale anglaise : 
Gypsy Afloat (W. Heinemann, London, 1942) 
Edition française :
La vagabonde des mers - Gypsy afloat (Editions Payot & Rivages, Paris, 1991, 1992, 2002, 2021)
Editions allemandes :
Vagabundin des Meeres - Die Segel-Abenteuer einer Frau (Edition Erdmann / K. Thienemanns Verlag, Stuttgart, 1991);  Vagabundin des Meeres - Eine unerschrockene Frau auf Hoher See (Wilhelm Heyne Verlag, München, 1993)

 

Croisières et caravanes

1950   Un récit autobiographique, que lui commande son éditeur anglais dans les années de la Seconde Guerre mondiale. Ce livre, rédigé en anglais, fut vite épuisé et réédité seulement en 1984. Le point de départ de Croisières et Caravanes est le lac Léman, espace des premières expériences nautiques, qui se poursuivent en Méditerranée. La passion de la voile porte Ella Maillart à la rencontre d'Alain Gerbault. Mais dans une destinée d'audace et de liberté, le théâtre et le cinéma se mêlent au sport. Nous voici à Berlin dans les studios où Marlène Dietrich joue dans L'Ange bleu, puis à Moscou avec les metteurs en scène et les rameurs. La voyageuse l'emporte cependant sur l'actrice, et le Caucase ouvre les portes d'un nouveau continent. Ella Maillart se lance sur les pistes de l'Asie centrale par les républiques musulmanes de l'URSS. L'audace du parcours, par une femme seule à dos de chameau vaut déjà, comme exploit, l'itinéraire de Oasis interdites. De retour à Genève, Ella Maillart poursuit la compétition de ski dans l'équipe féminine suisse. Puis elle repart pour l'Extrême-Orient. Les caravanes l'emmènent à travers les déserts jusqu'à Kashgar et au Cachemire. Nous la suivons enfin en Afghanistan et dans les Indes où elle s'installe auprès du sage Ramana Maharishi.
Edition originale anglaise : 
Cruises and Caravans (J. M. Dent and Sons, London , 1942; The Travel Book Club, London, 1942) 
Editions françaises :
Editions du Seuil, Paris, 1951; Editions de la Baconnière, Neuchâtel, 1951; Editions 24 heures, Lausanne, 1984; Edipresse Livres, Lausanne, 1987; Editions Payot & Rivages, Paris, 1993, 1995, 2001, 2017.
Editions allemandes :
Leben ohne Rast - Eine Frau fährt durch die Welt (Verlag Eberhard Brockhaus, Wiesbaden, 1952)

Edition italienne :
Crociere e Carovane - La mia vita, i miei viaggi (EDT - Edizione di Torino, 2006, 2021)

 

'Ti-Puss - Trois ans en Inde avec ma chatte 

1945-1950 Suivez le chat ! Pendant son séjour au sud de l'Inde, Ella Maillart a reçu l'en-seignement de deux maîtres de sagesse, Ramana Maharishi et Atmananda (Krishna Menon). Retirée d'une Europe en guerre, elle mène une vie quasi ascétique et interroge son miroir : une chatte tigrée qu'elle a baptisée 'Ti-Puss. L'extraordinaire animal révèle à la voyageuse qu'il y a de l'audace à vouloir vivre l'instant présent, à rechercher l'authenticité de l'existence dans les activités et les décors les plus quotidiens. C'est ce chat qui encourage l'auteur à vivre les leçons spirituelles dans le monde concret. Car un chat, dit Ella Maillart, incarne la plénitude de l'être. Ce livre fut rédigé en anglais.
Edition originale anglaise : 
'Ti-Puss  (W. Heinemann, London , 1951)
Editions françaises :
Editions La Tramontane, Renens / Lausanne, 1979; Edipresse Livres, Lausanne, 1990;
Editions Payot & Rivages, Paris, 1992, 1996, 2002 

Editions allemandes : 
Ti-Puss - Drei Jahre in Südindien mit einer Katze als Kamarad (Albert Müller Verlag, Zürich, 1954)
Ti-Puss – Mit einer Katze in Indien (Edition Ebersbach, Dortmund, 1998)
Geliebte Seidenpfote - Mit einer Katze alleine durch Indien (Piper Verlag, München, 2002)

Edition néerlandaise :
Atlas Uitgeverdij BV, Amsterdam
Edition italienne :
Ti-Puss (EDT – Edizioni di Torino, 2002, 2021)

 

Au pays des Sherpas 

1951   Ella Maillart obtient l'autorisation exceptionnelle de voyager au Népal, dernier royaume indépendant des Himalayas. Ce pays encore inconnu et fermé, a quelques exceptions près, jusqu'en 1949 a tout pour la fasciner. Elle passe deux mois à Kathmandu et traverse la vallée de la Malemtschi jusqu'au lac sacré du Gosainkund. De nombreuses photographies illustrent ce récit.
Edition originale anglaise :
The Land of the Sherpas (Hodder & Stoughton, London, 1955)
Edition espagnole :
La tierra de los sherpas (Thushita edicions, Barcelona, 2016)
Edition originale en français :
Au pays des Sherpas, préface de Denis Bertholet, édition établie et annotée par Pierre-François Mettan (Edition Zoé, Genève, 2017)
Edition allemande :
Im Land der Sherpas (Nagel & Kimche Verlag, Zürich, 2018)

 

La Vie immédiate (recueil de photographies)  

Cet album présente quelque 200 photographies d'Ella Maillart, accompagnées de textes de son ami Nicolas Bouvier. Ce grand voyageur retrace les étapes marquantes d'une vie hors du commun, « refait » les nombreuses routes d'Ella Maillart et invite le lecteur à partir, à son tour, à la découverte du monde. 
Edition française :  Editions Payot, Paris & Editions 24 heures, Lausanne, 1991

 

Ella Maillart au Népal (recueil de photographies)  

Cet album, basé sur un projet de livre conçu par Ella Maillart, présente quelque cent photographies prises lors de ses voyages au Népal en 1951, 1963 et 1965. Ce royaume des Himalayas suscite la curiosité et l'émerveillement d'Ella Maillart qui sait pouvoir y trouver une culture, des religions et des paysages proches de ceux de « l'Inde il y a mille ans ».

Edition française :  Editions Actes sud, Arles, 1999 – Photographies rassemblées et présentées par Daniel Girardin, Musee de l'Elysée, Lausanne.

 

Ella Maillart sur les routes de l'Orient (recueil de photographies)  

Cet ensemble d'environ 130 photographies fut publié à l'occasion d'une exposition rétrospective organisée par le Musée de l'Elysée et le Musée Olympiques (Lausanne, Suisse) afin de marquer le centenaire de la naissance d'Ella Maillart. Les images sélectionnées retracent d'une part sa carrière sportive, d'autre part ses principaux périples en Asie.

Edition française : Photographies rassemblées et présentées par Daniel Girardin, Musée de l'Elysée, Lausanne. Publication en collaboration avec le Musée Olympique, Lausanne. Editions Actes sud, Arles, 2003